A quoi ressemble une drôle de journée ?

Qui a dit qu’il suffisait d’aimer les animaux pour être une vraie pet-sitter ?

Après une saison estivale bien remplie, j’ai envie de partager avec vous une de mes journées, une de celles rythmées entre sprints et temps de récupération … le tout accompagné de son lot de surprises. Entre imagination et Système D, le métier de pet-sitter demande parfois de puiser dans ses ressources… 

 

8h : Ma journée débute avec Lucky, adorable golden que je promène chaque matin. Il fait beau, tout est encore paisible, l’air est tiède, parfuméNous marchons tranquillementlui la truffe en l’air et moi le nez plongé dans une légère brise qui nous renvoie à l’un et à l’autre des senteurs estivales, si agréables Mais voilà que des aboiements arrivent sur nous, troublant ce calme moment ! Un portail resté ouvert invite des petits chiens à se ruer sur nous et à nous entourer en provoquant mon pauvre Lucky qui ne savait plus où se mettre ! Alors que les canidés nous montraient leurs dents et donnaient de la voix, deux humaines en pyjamas, surgissant de nulle part, étaient armées chacune d’un balai qu’elles maintenaient en l’air poursuivant leurs chiens en les sommant de revenir… Lucky et moi, piégés, étions encerclés par ces personnages improbables qui s’agitaient dans tous les sens et qui courraient les uns derrière les autres, hurlant des « Reviens ! » des « ça suffit ! » des « waou waou » ! Enfin, la tempête se calme : nous en sommes sortis indemnes, les chiens finissant par rentrer chez eux, accompagnés par leurs maîtresses en sueur… Je termine ma balade sans encombre, même si au fond de moi, une petite voix me dit que la journée ne fait que commencer et que je ne suis pas à l’abri de mes surprises… « Chut ! Tais-toi ! »… 

 

9h : En route pour aller chez Caramel, une fidèle petite minette dotée d’un sacré caractère. Perdue dans mes pensées, me disant que Lucky et moi avons eu un drôle de démarrage aujourd’hui, je rate l’embranchement. Grrr… je cherche le prochain chemin de vigne où je pourrais faire demi-tour. Tiens, en voici un ! Oups, l’endroit est occupé par une prostituée, s’avançant vers moi, prête à m’aborder ! Et bien non « ma ptit’dame », Atout Poil ne se paie pas ce genre de service…  

J’arrive enfin chez Caramel mais la pépette avait pris la poudre d’escampette et n’a pas daigné venir me voir dans l’immédiat ! Elle avait probablement prévu son retard, et a mandaté le chat du voisin pour me tenir compagnie ! 

 

10h : Me voici chez Romy ! Une autre minette dont je m’occupe souvent. 1er jour sur cette garde, et la… surprise… le portail électrique ne s’ouvre plus ! Mes tentatives restent vaines, j’appelle les propriétaires qui ne répondent pas… Je sens bien qu’il va falloir que je puise en moi toutes les ressources pour me transformer en une sorte dTomb Raider doublée d’un Macgyver ! 

Je ne peux pas laisser Romy sans manger ! Je fais le tour du voisinage pour demander un escabeau pour escalader le mur en spécifiant que je suis la nounou du chat et qu’il n’est pas nécessaire d’appeler la police ! (il n’aurait manqué que ça…). Un gentil voisin me prête ce qu’il faut et je parviens à voir la gentille Romy… Hum, Romy se lèche beaucoup toujours au même endroit… je regarde doucement, et là, sournoisement enfouie sous les poils du félin,  une vilaine plaie apparaît sur son thorax ! 

Heureusement, je parviens à contacter le propriétaire. Nous prenons rendez-vous le jour même chez le vétérinaire. Il m’attend dans l’après-midi 

 

11h30 : Visite chez Mimi. Fidèle petite minette qui me raconte beaucoup de choses. Par chance (oui, à ce stade de la journée, c’est de la chance…) tout se passe sans encombre. J’ai droit à mon petit câlin quotidien, des ronrons et tout va bien !

 

13h : Je rentre chez moi, m’occupe de mes propres animaux et j’en profite pour donner des nouvelles par mails avec des photos à mes clients du matin. Je rappelle les personnes qui ont tenté de me joindre et dont je n’ai pas pu prendre l’appel sur le moment. 

 

15h : Je viens d’arriver chez Romy. Je répète mon petit numéro pour escalader le mur, cette fois avec Romy dans sa cage de transport… A ce moment-là, je pense que j’aurai bien besoin d’un magicien, ou de Mary Poppins, pour m’aider à franchir ce portail… Romy est gardée en observation chez le vétérinaire car une intervention est indispensable. Il s’avère que la plaie est profonde. Je dois passer la récupérer le lendemain, je devrais multiplier les passages car elle aura un traitement à prendre 2 fois par jour. Pas de souci, rien ne fait reculer une pet-sitter ! 

 

16h30 Reprise des visites avec ChachaUn persan qui adore les câlins autant que moi ( je veux dire moi avec lui ;))  Ce Chachac’est une vraie boule d’amour très sociable et très bavard. Je me régale, tout se passe bien, dans cette formidable journée… 

 

17h30 : La maîtresse de Caramel me demande s’il est possible de retourner lui ouvrir car le matin la coquinette a préféré rester dehors ! Je repasse donc à son domicile où elle m’attendait patiemment devant la porte : « C’est maintenant que tu arrives ? J’ai faim moi ! »… Si, je vous assure, c’est ce qu’elle m’a dit… En tous cas, c’est ce que j’ai entendu… 

 

19h : 1er visite chez Neige, MilkaMinnie et Irish qui sont respectivement 2 setters, 1 bouvier bernois et un beau matou ! Je reste toujours sur mes gardes lors d’une 1er visite avec des chiens car leur attitude avec ou sans la présence du maitre n’est pas toujours la même ! Et vu la journée que j’ai eue, je mets toutes les chances de mon côté…Tout se passe bien, même si Minnie se méfiait beaucoup, j’ai dû faire preuve de tact et de douceur pour l’amadouer et en faire ma copine. Opération réussie ! 

 

20h30 : Fin de la journée. Je donne des nouvelles des loulous à mes clients de l’après-midi et je prépare ma journée du lendemain, prête pour de nouvelles aventures !